Histoire de la boxe

 

La boxe anglaise apparaît au XVIIIe siècle, organisée par des parieurs. Le premier boxeur reconnu comme champion poids lourd de boxe anglaise fut l'anglais James Figg, en 1719. Les règles du marquis de Queensberry, rédigées en 1857,  mirent l'accent sur l'agilité plutôt que sur la force. Ces nouvelles règles interdisaient lors d'un combat de boxe anglaise , le combat à mains nues, le corps à corps, l'étouffement, les coups lorsque l'adversaire est impuissant et les coups au-dessous de la ceinture. Le dernier champion poids lourds de boxe anglaise à mains nues fut l'américain John L. Sullivan, en 1889. En combattant avec des gants selon les règles de Queensberry, Sullivan perdit son titre de champion du monde de boxe anglaise , le 7 septembre 1892. Les règles de Queensberry devinrent le code qui régit la boxe professionnelle.

Au XXe siècle, la boxe anglaise professionnelle fut contôlée de façon plus en plus stricte par des organismes nationaux et internationaux. Par exemple, le nombre de rounds devint de douze en championnat et quinze en championnat du monde. Il existe des systèmes de comptage des points pour déterminer le vainqueur dans les combats qui ne se finissent pas par K.O.

Voici quelques noms ayant marqué l'histoire de la boxe anglaise professionnelle:

-Poids lourds:

-Jack Dempsey: (Champion du monde, 1919)
-Joe Louis: (25 fois champion, de 1937 à 1949)
-Floyd Patterson: (Boxeur le plus jeune de l'histoire a décrocher le titre en 1956 et 1960)
-Sonny Liston: (Champion en 1962)
-Mohammed Ali: (Prend le titre à Liston en 1964, sa personnalité charismatique lui valut une popularité internationale)
-Mike Tyson: (Le champion le plus redouté des années 1990)
-Wladimir Klitschko: (Actuel champion de 2003 à 2011)